Voici une situation qui se répète sans cesse lors du test de comportement que je pratique.

Les gens lâchent leur chien en sachant qu’il ne va pas revenir.Peut être veulent ils inconsciemment me montrer leur difficultés.Le chien ne revient effectivement pas….alors commence le rodéo.

On appele le chien une fois puis deux puis trois fois, on siffle, on vocifère, on se fâche, on court dans l’autre sens, on revient. A un moment donné, miracle, le chien montre des signes de bonne volonté : il revient…mais à 3 mètres du propriétaire il vire et repart….

Que se passe t’il dans la tête de cet idiot de chien.Il voit bien que je suis en colère et que je ne plaisante pas…..il va voir ce qu’il va prendre quand j’arriverais à l’attrapper…

C’est précisement là que ca coince dans votre raisonnement…..Et il est temps de vous faire comprendre comment fonctionne votre chien sur ce coup là.

Le rappel est la chose la plus importante que le chien connaisse. Tellement importante que lorsque vous l’avez eu à 8 semaines chez vous, le rappel était acquis pour le chien car sa mère lui avait appris…D’ailleurs, chez vous, dans les premiers temps, le rappel marchait bien. La raison est simple : le chiot a une perception du monde de tout ce qui est proche de lui donc de vous et ne s’éloigne pas de vous dans un premier temps.Par la suite sa découverte du monde s’agrandit et il commence à s’éloigner de vous.Par contre, il s’apercoit tres vite de plusieurs choses :

 

  • Il court plus vite que vous et est plus efficace dans les changements brusques de direction
  • Chaque fois que vous le rappelez, c’est pour un mauvais moment car c’est pour le rattacher et rentrer donc fin de ballade
  • Les ordres que l’humain donne sont facultatifs car si ces ordres sont contestés, il ne se passe rien de désagréable.
  • Lorsque l’humain n’arrive pas à ses fins avec moi, il s’énerve et gesticule mais il ne se passe rien de plus.
  • Si je reviens alors que mon maitre s’enerve, je risque de prendre une rouste.Je vais donc rester loin pour éviter cette punition.

 

Vous avez vu que le point de vue de votre chien n’est pas le même que vous, loin s’en faut.

Lorsque votre chien ne revient pas , il faut au contraire :

  • Rester calme. Oui pas facile je sais mais si votre chien sent votre fébrilité, il se dit qu’il y a une faille et va l’exploiter à son avantage.
  • Acceuillir le chien avec le sourire QUELQUESOIENTT LES CIRCONSTANCES : encore plus dur que ci-dessus. Si vous mettez ¼ d’heure à récupérer votre chien, lorsqu’il revient il faut le féliciter.Pourquoi diable féliciter un chien qui a mis ¼ d’heure à revenir et m’a fait tourner en bourrique ? Parce que le chien réagit à l’action réaction. S’il revient, même ¼ d’heure après, le chien doit être félicité car il se servira de cette expérience dans le futur. S’il est disputé, il aura du mal à revenir la prochaine fois.

 

A L’AVENIR SOYEZ PREVOYANT(E) A SAVOIR : DETACHEZ VOTRE CHIEN UNIQUEMENT SI VOTRE CHIEN MAITRISE PARFAITEMENT LE RAPPEL…

Oh j’entends déjà la horde des sois disants ambassadeurs des libertés animales me sifflant en disant « il est fou ce mec, le chien a droit à sa liberté » etc…A ceux là je réponds ceci.

Le rappel est avant tout fait pour protéger le chien de tout danger que moi, chef de la sécurité, j’estime dangereux pour mon compagnon à quattre pattes.Si je rappele le chien, c’est que j’ai de bonnes raisons de le faire. Le rôle du chien est donc d’abandonner tout ce qu’il fait et de revenir aux pieds de son maitre, point barre.Il n’y a pas de contestation possible à ce point de vue, il en va de la vie de votre chien.

Pour apprendre le rappel au chien on utilise des outils notamment un longe qui permet d’avoir le contrôle à distance sur le chien. Cette méthode d’apprentissage fera l’objet d’un article ultérieur.

Le chien et surtout son ancêtre le loup a fait depuis des millénaires un choix de vie, celui de vivre en groupe.Ces groupes appelés meutes par les hommes ont bien des avantges : ils permettent de chasser des proies plus grosses, il sont plus forts pour défendre le territoire, ils peu de petits mais ceux-ci ont plus de chance d’arriver à l’âge adulte etc…

Cette vie en groupe si elle n’était pas un minimum organisée ne serait pas possible. Le groupe a un chef et sa compagne. La nature ayant horreur du vide, elle s’assure qu’en cas de défaillance du chef le groupe aie une chance de tenir en cohésion. C’est pour cela que chaque individu a dans son ADN un ordre qui dit ceci « si tu crois que tu peux être un meilleur chef que le chef actuel, prends sa place ». Du jour de sa naissance au jour de sa mort chaque individu sait que la place qu’il occuppe n’est qu’un statut précaire et que tout peut basculer à tout moment. Le chef s’assure donc régulièrement de la soumission de ses subordonnés et n’accepte aucune liberté qu’il n’aie lui-même initié…CQFD (ce qu’il fallait démontrer).

Or dans une meute de loup, le chef a les mêmes attributs que ses subordonnées : il court à la même vitesse qu’eux, mange la même chose, a le même odorat, entends aussi bien qu’eux. C’est normal me direz vous car ce sont tous des loups.

C’est précisémment là où je voulais en venir. Nous sommes radicalement différents de nos chiens quoi qu’on fasse. Ils sentent 100 ou 1000 fois plus de choses que nous, entendent infiniment plus de sons venus de plus loin que nous, et surtout ils courent beaucoup plus vite que nous et connaissent parfaitement leurs limites. C’est pour cette raison que le chiot s’aperçoit très vite que l’humain n’arrivera pas à l’attrapper dès lors qu’il se trouve à plus d’une allonge de bras.

La seule chose qui a fait que l’humain a réussi à survivre dans cette nature alors que la théorie de l’évolution sur le physique le condamnait à disparaitre c’est le fait de développer son cerveau et donc son degré de conscience (notez bien que je n’ai pas utilisé le terme d’intelligent car je ne connais pas d’être intelligent qui mettrait à sac une planéte qui lui amène tant de choses à voir à manger et à s’émerveiller).Ce degré de conscience a permis de développer l’outil (la longe) et de l’utiliser à bon escient.

La longe utilisée en apprentissage n’a d’autre but que de montrer au chien qu’on a le contrôle sur lui à distance.On lui fait croire que quelquesoit la distance qui nous sépare de lui on a le pouvoir sur lui. En réalité c’est faux parce si le chien est à 20 m de nous et que le longe ne fait que 10 m on a aucun contrôle mais chuuuut ca il ne le sait pas…..

Reste à utiliser la longe pendant un temps systématiquement pendant un laps de temps puis de libérer le chien lorsqu’il sera prêt. Combien de temps cela durera….ca dépendra de vous. Si vous faites un seul rappel par jour, probablement toute la vie du chien. Si vous faites 300 rappels par jour, en deux semaines le chien aura fait le tour de la question et ne vous contestera plus….

Tout le reste, vos objections, vos attermoiements sur la condition du chien attaché à un truc qui traine derrère lui,les comemntaires bien pensants sur les droits de chiens, tout ça c’est du blabla……dur à entendre n’est ce pas ?

 

LE ROLE DU RAPPEL EST DE SAUVER LA PEAU DE VOTRE CHIEN LE JOUR J

Si une voiture arrive et que votre chien ne revient pas à coté de vous donc en sécurité, il est mort…….Il y a des milliers de chiens qui meurent écrasés par des voitures chaque année. Ces chiens ne maitrisaient pas le rappel et n’ont pas daigné revenir chez leur maitre inconscient du danger qu’il étaient.

Pour seule consolation vous pourrez vous dire qu’ils sont morts en chien libre de toute entrave……

A vous de voir